Un monde assoiffé


Un monde assoiffé?

     Mal réparties, gaspillées, polluées, les réserves en eau douce vont-elles devenir l'or bleu du 21e siècle?

 


    En un siècle, la population mondiale a triplé. En même temps, les prélèvements d'eau douce ont été multipliés par sept. Pourtant, un humain sur cinq n'a toujours pas accès a l'eau potable et deux sur cinq n'ont pas d'assainissement. Un peu partout dans le monde, pénurie et pollution gagnent du terrain. L'humanité doit apprendre à mieux gérer l'eau avant qu'il  ne soit trop tard

 

Une richesse inégalement répartie et consommée:

 

L'eau douve est un avantage naturel pour un pays. Elle n'est pas distribuée de façon égale sur la planète. En effet, les zones tempérées, tropicales, humides et équatoriales sont plus généreusement arrosées que les zones arides. Alors que Manilles au Philippine reçoit plus de deux mètres d'eau par année, le désert d'Atacama (Nord du Chili) et plusieurs autres pays désertiques n'ont pas vu une goutte de pluie depuis cinquante ans à certains endroits. Dans les pays très arrosés et peu peuplés ( Nord-Ouest Canadien, Congo, Islande...), chaque habitant dispose de 100 000 mètres cubes par an, mais, au Moyen-Orient, en Inde et en Afrique du Nord, les ressources en eau douce sont entre 1000 et 2000 mètres cubes/an/hab.

 

Dans les pays en développement, les habitants des quartiers résidentiels ont accès à l'eau courante potable à un prix raisonnable. Les pauvres, par contre, n'ont pas cette chance. Ils paient plus cher à des vendeurs d'eau une eau sale et contaminée. Par exemple, à Abidjan (Côte d'Ivoire), le prix de l'eau pour les pauvres est cinq fois plus élevé que pour les riches. En Égypte, il est quarante fois plus élevé pour les pauvres que pour les riches...

 

Accès a l'eau potable en pourcentage:


L'eau en péril: Une pénurie annoncée!

 

 

CAUSES:

CONSÉQUENCES:

Plus grande population 

Moins d'eau par personne 

Pollution  Maladies, réserves inexploitables... 
Gaspillage  Manque d'eau 
Eau mal répartie et consommée  Certains peuples et pays défavorisés 

  

La planète est de plus en plus peuplée, la part d'eau douce de chacun diminue... L'explosion démographique et urbaine a fait grimper les besoins en eau. La quantité d'eau disponible par habitant a été réduite de moitié au cours des cinquante dernières années du 20e siècle. Ce problème va sûrement s'aggraver à cause de l'insuffisance des ressources en eau potable et de la pollution. En effet, la pollution pourrait rendre les ressources inexploitables progressivement. 

                          

Certains pays souffrent déjà de pénurie et d'autres risquent de les rejoindre dans les années à venir. En plus, c'est dans les régions déjà frappées par des difficultés d'approvisonnement en eau douce que la croissance démographique sera la plus forte.

 

Si le gaspillage de l'eau potable et la pollution ne sont pas remis en cause, les prévisions allarmistes: en 2025, trois milliards de personnes disposeront de 1700 mètres cubes d'eau par habitant et par an, ce qui les placera en dessous du seuil d'alerte fixé par l'ONU. À l'avenir, l'humanité risque de manquer d'une eau qui soit de bonne qualité et à bon marché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des solutions?

 

Tout d'abord, chacun d'entre nous devrait prêter une attention à sa consommation en limitant la consommation d'eau domestique, en utilisant une eau moins épurée ( eau de pluie...) quand l'eau potable n'est pas indispensable. Le gaspillage touche également les pays pauvres où l'irrigation est souvent assurée par des réseaux défecteux et des réseaux publics de distribution mal entretenus. Donc, il faut éviter ces pertes d'eau et utiliser des techniques d'irrigation plus efficace.

 

Deuxièmement, des dispositions plus strictes et une augmentation du prix de l'eau pourraient réduire la consommation d'eau.

 

Troisièmement, la préservation des zones humides est indispensable pour préserver l'eau, car elles permettent de réguler les crues et de débarasser l'eau d'une partie de ses impuretés.

 

Et finalement, la dessalinisation de l'eau de mer pourrait présenter un espoir pour les pays ayant des ressources hydriques limitées. L'osmose inverse est l'un des procédés de dessalinisation qui devrait s'imposer dans l'avenir.

 

 

Au fil des siècles, l'être humain n'a cesssé de se confronter à la maîtrise de cet élément essentiel à sa survie. Bien qu'elle est présente partout sur la planète, l'eau potable y est très inégalement répartie et de plus en plus menacée... Protégez cette ressource et partagez la avec tous les habitants de votre planète!

 

Il reste quatorze ans pour agir...avant qu'il ne soit trop tard!

 

 

Quelques vidéos:

 

Un enjeu:

 

 

Un résumé:

 

Références:

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Eau_potable

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/col-denayrouze-espalion/IMG/pdf/L_eau_.pdf

http://www.actu-environnement.com/ae/news/etude_dexia_eau_economie__5433.php4

 

Hyperliens:

http://astrosurf.com/luxorion/eau-monde.htm

http://www.universcience.fr/fr/science-actualites/enquete-as/wl/1248100308363/ressources-la-terre-va-t-elle-manquer-d-eau-douce/