| 
  • If you are citizen of an European Union member nation, you may not use this service unless you are at least 16 years old.

  • Introducing Dokkio, a new service from the creators of PBworks. Find and manage the files you've stored in Dropbox, Google Drive, Gmail, Slack, and more. Try it for free today.

View
 

La pollution des nappes phréatiques *

Page history last edited by Diana S 8 years, 2 months ago

 

La croûte terrestre contient des fluides jusqu’à de très grandes profondeurs,  sur toute son épaisseur : soit plusieurs milliers de mètres. Lorsqu'on parle de l'eau qui se trouve dans les nappes phréatiques, on se réfère à l'eau qui se trouve à la surface de la terre. C'est l'eau qu'on consomme à chaque jour. Plus on s'enfonce dans la croûte terrestre, plus l'eau devient riche en sels minéraux, ce qui la rend impropre à la consommation.  

 

 

 

Les réserves en eau des nappes phréatiques représentent 97% de toute l'eau douce disponible à travers le monde entier. Les nappes souterraines alimentent les réseaux d'eau potable sur la surface terrestre. Elles doivent être protégées contre toutes sources de pollution, car le renouvellement de l'eau contenue dans les nappes est très lent.

 

 

 

 Les substances agricoles, telles que pesticides, nitrates et engrais sont absorbées par la terre et l'eau, qui se trouve dans les nappes, devient donc polluée. Il n'y a pas que les substances agricoles qui sont les seules sources de pollution. La pollution des nappes souterraines est aussi causée par les transports (les eaux du ruissellement des voies circulatoires), les fuites de pétrole, les ordures qui sont déchargées dans les dépotoirs pour se désintégrer, les déchets nucléaires, etc. La représentation ci-contre illustre très bien ces faits:

La majorité des déversements sont des rejets permanents ou semi-permanents qui sont autorisés ou défendus. Les rejets autorisés obéissent à des normes. Celles-ci sont conçues pour limiter leur impact sur les zones qui sont permises au déversement. Elles indiquent la quantité acceptable de déchets qui peuvent être déversés.

 

La capacité de contrôle envers les rejets illicites n'est pas à la hauteur à laquelle on s'attend. La prévention de la pollution de l'eau est plutôt la préoccupation des pays riches. Les pays pauvres ont d'autres préoccupations beaucoup plus urgentes, telles que la famine, le manque d'eau, les maladies.

Lutter contre toutes les causes qui polluent l'eau sera très difficile.  Il n'y a pas de lutte qui pourra mettre fin à cet enjeux, mais on pourra diminuer l’intensité de cet enjeux:        

 

  • Les marées noires, ou fuites d'hydrocarbures, sont souvent les plus connues comme étant une première source de pollution. Elles sont souvent causées par des déversements accidentels, des défauts d'entretien, de déficience mécanique, etc.    

 

  • Il n'y a pas que les déversements d'hydrocarbures qui sont accidentels:
    • Les déversements de produits chimiques (pesticides)
    • Les matières organiques (déjections animales ET humaines!)
    • Le transport du pétrole brut (accentue la présence de marées noires)                                                      

 

  • En y pensant, sans ces accidents, la présence de polluants aurait été peut-être moins accentuée.

 

 

                                            

            

Sources de l'information 

       

Comments (4)

Anthony D said

at 9:25 pm on Nov 4, 2011

J'apprécie beaucoup les informations, qui sont très pertinentes et qui nous concernent dans le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui. En plus, l'image est bien choisie. Merci!

Vivianne said

at 3:46 pm on Nov 5, 2011

Très intéressant et bien fait

Diana S said

at 6:06 pm on Nov 5, 2011

merci vivi

Mariana said

at 11:43 pm on Nov 7, 2011

nice j'aime ton texte, c'est bien fait (mieux que le mien lol).
-Mary-

You don't have permission to comment on this page.